Qui suis-je ?

Moi mon corps, j’ai appris à en faire un allié plutôt qu’un ennemi. Cela a pris du temps et la photo a été un ami puissant. J’ai appris à le voir avec curiosité et humour, plutôt que tenter de le combattre. Mes cheveux blancs précoces ? C’est mon côté zèbre qui veut s’exprimer. Mes vergetures ? J’ai surement été une tigresse dans une vie antérieure. Mes seins minuscules ? Une super opportunité de pas porter de soutif ! (et que les hommes me regardent dans les yeux, vous voyez de quoi je parle). Une fois que le culte de la beauté n’est plus une préoccupation de tous les instants, ça laisse sacrément de temps pour conquérir le monde. 🙂 Et interroger ses travers pour mieux les combattre.

Aujourd’hui j’ai envie d’aider les femmes (et les hommes) à se détacher de cette obsession de la perfection absolue pour les aider à s’épanouir, se réapproprier ce corps critiqué, « soigné » à coup de régime et d’épilation, brutalisé, martyrisé, parfois violé, qui ne rentre jamais dans les cases. Un très très vaste chantier dans lequel j’ai envie de mettre ma petite pierre à l’édifice avec ce que je maitrise : la photo.

Ma vision de la photo, des personnes et des corps est celle du naturel, de la bienveillance, de la joyeuseté et de l’humour. Je travaille exclusivement en lumière naturelle, essayant la plupart du temps d’apporter une touche artistique lors de mes prestations afin que le style de vos photos soit vraiment unique !

Publications
France 3 Pays de Loire – 17 mars 2021

Presse Océan : « Nantes. Elle fait des photos qui soignent« 

Télénantes : interview dans l’édition du soir le 26/01/2021

Aufeminin.com : « Transformer la cicatrice d’un attentat en œuvre d’art : Marie Ployart explique la « photo-thérapie »« 

Phototrend : « Journée des femmes : des tirages de nues en vente pour soutenir le Planning Familial« 

Rédaction : Stéphane Pajot / photo : PO-Olivier Lanrivain


Nouveau : inscrivez-vous à ma newsletter

Avec mon amie et photographe Alice Emeriau, nous avons décidé de créer une newsletter commune, pour palier le manque de visibilité de notre travail sur les réseaux sociaux. Nous l’avons donc sobrement intitulée « la nudeletter » ! Au programme : notre actu photographique et des photos en avant-première 🙂

Pour vous inscrire :