Category: Réflexions

L’auto-sabotage avant une séance photo : eh oui, ça arrive !

Ce qui nous pousse à ne pas nous aimer peut parfois être une carapace de protection. Ainsi, en sabotant inconsciemment une expérience ayant pour but de mieux s’accepter, on continue de se protéger. C’est un comportement intéressant à analyser pour

3 questions à se poser avant de faire une expérience de photo-thérapie

La photo-thérapie ça intrigue, ça donne envie parfois, ou alors on ne se sent vraiment pas prêt·e. Voici quelques questions que l’on peut déjà se poser avant de franchir le pas. Loin d’être exhaustives, se les poser permettra au moins

Photo-thérapie & anxiété sociale

L’anxiété sociale se manifeste par une peur intense dans des situations sociales de tous les jours, entrainant des stratégies d’évitement. Les TCC (thérapies comportementales et cognitives) sont appropriées pour les soigner. Et si nous utilisions la photo-thérapie comme outil pour

La photo d’identité : celle qui nous représente… et pas du tout à la fois

La photo d’identité est LE passage obligé. C’est la confrontation obligatoire avec l’appareil photo (ou le photomaton), celle que l’on redoute parce qu’il est rare de s’y trouver beau/belle. Et pour cause : interdiction de sourire, visage bien dégagé, lumière

Comment nos biais cognitifs troublent notre perception de nous-même

Les biais cognitifs, c’est humains. Mais ça perturbe la vision que l’on peut avoir de soi et des autres, parfois au détriment de notre bien-être psychique. En prendre conscience peut nous aider à prendre du recul !

Photographie hybride : exprimer sans les mots, en jouant avec l’image

J’ai toujours aimé l’idée que les photos, une fois réalisées, continuaient leur vie. Qu’elles ne soient pas une fin en soi. J’aime bien l’idée qu’on puisse se les approprier, les (re)travailler, parfois les rejeter mais pour pouvoir mieux les redécouvrir

Pourquoi on n’aime pas toujours se voir en photo

Il arrive fréquemment que l’on me dise : « je déteste me voir en photo. Je me trouve toujours affreux·se ». Une photo peut vous ruiner la journée. On s’est vu·e moche, alors ça veut forcément dire qu’on l’est, n’est-ce